Le Popop Européen

Allez, pour finir, les disques hip hop qui m’ont marqués, et qui ne sont pas ricains.

Hip hop européen car je vais aussi évoquer 2 – 3 artistes d’outre manche ou d’outre Pyrénées.

MIA – Kala (2007)

Un autre de mes « personal favorites ». MIA est à mon humble avis une des artistes les plus importantes de la décennie… Pour sa classe, mais surtout pour son apport à la musique actuelle. Lorsqu’Arular est sorti (son premier album), ce fut une véritable révolution sonore tiers-mondiste (quoique cela signifie). Des chansons incroyablement novatrices, faisant la synthèse parfaite entre influences parentales (sri lanka) et « techno frenzie/dance hall jamaïcaine du South Banks  » chère à l’Angleterre de la fin 80’s et des 90’s. La première BO de la « globalisation vue du sud ». La première BO des mouvements migratoires, faites par une de ses plus belles et talentueuses filles. La parfaite symbiose du Sud avec le Nord. Un album qui pourrait être dédié au UNHCR. Un uppercut sonore contre les néo populismes européens. Une musique éminemment politique. Et pas seulement du fait des lyrics.

Un tel génie ne pouvait que venir de Londres.

Le choix de faire figurer Kala dans ce top (deuxième et dernier album en date) est purement subjectif. Avec Kala, MIA est allé au-delà de l’euphorie underground. Elle a surtout ajouté encore un peu plus d’influences (du fait d’un voyage autour du monde suite au refus des USA de lui octroyer un visa). Kala est moins « DIY » que Arular, Kala c’est l’Afrique, l’Asie du Sud Ouest, l’Australie aborigène et la vieille Europe réunis. Grâce aux Clash et au succès de Slumdog Millionaire, l’anglo-sri lankaise a aujourd’hui accédé à la notoriété massive (méritée). Même ma grand-mère connait Paper Planes aujourd’hui (chanson hallucinante si il en est). Le reste est du même acabit quoique beaucoup moins radio friendly.

MIA ou le « milestone » de la musique actuel, le tournant dans la production hip hop (voir rien que le changement de la production de Timbaland après la révélation). A noter que j’ai rangé MIA dans cette catégorie, par défaut. A priori, ce n’est pas vraiment du hip hop. En tout cas pas du rap.

The Streets – Original Pirate Material (2002)

Quel premier album (Skinner est tombé bien bas depuis le choc du premier album) ! L’accent cockney, les samples de Dvorak, les chansons de 3 minutes, l’accent cockney, les lyrics faussement drôles, ironiques, l’accent cockney. Un disque étendard de la jeunesse délurée anglaise pour un artiste qui l’est tout autant (avec Dizzy Rascal).

.

Ms Dynamite – A little deeper (2002)

Un ptit tour et pi s’en va. Une autre artiste victime de la malédiction du Mercury Prize. Un disque autobiographique si il en est. Un sacré cri du cœur, sur fond de rythmes r’n’b et de revendications féministes. Et bien joli opus.

.

.

Violadores del Verso – Vivir para contarlo (2006)

Le hip hop existe aussi en Espagne. Et il est tout aussi efficace. Abrasif, fortement recommandable à tous les hispanophones (dispo sur spotify).

.

.

.

Youssoupha – Eternel Recommencement (2007)

Youssoupha ou le nouveau petit génie du rap français. Représentant d’un rap qui réfléchit, se portant à faux  contre le rap débile et analphabète dont Casey parle si bien. La devise ici est « le savoir est une arme ». Attention, un petit booba de temps à autres peut faire plaisir. Et de chic groupe faisant du hip hop festif existe (Sexion d’assaut). Mais cette nouvelle génération fait plaisir, elle est à des kilomètres du rap moraliste d’IAM  ayant égayé avec brio les 90’s. Et elle est plus fine que NTM, pionnier du genre en France, mais faisant aujourd’hui figure de vieux gâteux mercenaires. Youssoupha sort des phrases définitives, son rap est bourré de références. Lisez son interview et comprenez pourquoi « le rap c’est mieux maintenant ».

Medine – Arabian Panther (2008)

L’acolyte de Youssoupha. Le flow encore est tranché, (la démarche dans l’esprit des Black Panthers) les constats tombent, implacables. Medine aborde surtout la question plus que jamais tabou en France de l’Islam. Volontier provocateur (y compris dans le look, qui en révulse plus d’un), ce disque est coup dans la fourmilière, aussi érudit que salvateur.

.

La Rumeur – Du Cœur à l’outrage (2008)

Disons le tout net : La Rumeur est le meilleur groupe de l’histoire du hip hop français. A l’instar de NTM pour les 90’s, le groupe originaire des Yvelines a régné sans partage sur les années 2000, avec une éthique de fer et un savoir toujours plus important.  Y compris dans les médias où ils sont les victimes d’une justice qui s’acharne comme rarement. L’ombre sur la mesure (premier album réunissant l’ensemble des ep sortis jusque là) datant de 2002 est déjà un chef d’œuvre en soi (à écouter en priorité pour les néophytes).
Mais la Rumeur a surtout réussi le tour de force de sortir le disque post « émeutes de 2005 ». A l’écoute de l’opus, on comprend qu’il ait bien fallu 3 ans. Les propos sont durs, implacables (notamment sur l’engagement politique des banlieues), réfléchis, éclairants. Pas de tentative de justification, pas d’analyse politique décalée, pas de récupération, juste un constat lucide et désenchanté. Il règne sur ce lp une atmosphère pesante, suffocante, dont on ne revient jamais indemne.  Il sera dorénavant difficile de faire mieux que ça. Un disque qui colle la rage au ventre. (lire aussi les interviews du groupe)

Joey Starr – Gare au Jaguar (2006)

Alors que Kool Shen devenait quarantenaire et s’auto érigeait « ancêtre sage », Joey Starr continuait de faire parler de lui (en mal). Dommage que les frasques quotidiennes de Didier Morville éclipsent le génie de Joey Starr. Car « Gare au Jaguar » est un joyau. C’est aussi un de ces disques qui fait que la France n’a absolument rien à envier aux Etats-Unis. Efficace et intelligent.

.

Le Rat Luciano – Mode de vie … béton style (2000)

Qu’est-il advenu du Rat Luciano, membre émérite de feu la Fonky Family (reliquat, si il en est, de la glorieuse époque marseillaise des 90’s) ?  Aucune idée.
J’avais beaucoup apprécié le disque à l’époque de sa sortie. Je l’ai redécouvert récemment. Et ce fut une claque. Ce disque est un OVNI (rien qu’à voir la pochette). Etonnamment contemporain bizarrement innovant, difficilement descriptible. Plus que les lyrics, c’est véritablement l’atmosphère du disque (très homogène) qui est hors norme. A redécouvrir au plus vite.

Klub des Loosers – Vive la vie (2004)

Qu’est il advenu de Fuzati, unique membre du Klub des Loosers ? Aucune idée. Auto assumé « rap de petit blanc », Fuzati chronique le quotidien des banlieues dorées de la capitale (Versailles – à écouter absolument la chanson « sous le signe du V », produite par Air). Plus que les lyrics (aussi hilarants que désabusés), c’est l’esprit « old school » de l’album qu’il faut souligner. Ouvertement nostalgique (réac ?), Fuzati rappe sur des beats venant tout droit du début des 90’s, à l’époque où Souls of Mischief et De La Soul étaient les maitres. La démarche artistique est largement louable, d’autant plus que le résultat est largement convainquant (venant notamment de la grande érudition de Fuzati en matière hip hop). Enfin, je me sens obligé de noter que le Klub des Loosers a « réussi » à faire un featuring avec … MF DOOM. A écouter absolument le lp « Vive la Vie » (disponible sur Spotify). Ce fait d’armes à lui tout seul fait de facto de Fuzati la personne la plus classieuse du hip hop français. D’ailleurs, quand on y repense, on se rend compte à quel point Fuzati a été influencé par Doom (notamment dans la manière d’écrire les lyrics, souvent absurdes, s’apparentant parfois à l’écriture automatique).

TTC – Batards Sensibles (2004)

Qu’est il advenu des TTC ? Alors là je sais. Ils ont été victimes du succès (1 an après la sortie de l’album) de leur ignoble Girlfriend que les petits étudiants aiment à reprendre par cœur (et qui n’a pas fait le 1/98ème de la polémique suscitée par Orelsan). Ils se sont enfermés dans leurs lyrics bidons et leur posture mégalo. Il n’empêche que ce Batards Sensibles est sacrément innovant. Un peu précurseur aussi puisqu’ils furent parmi les premiers à allier si brillamment électro et popop (Para One, Tacteel, DJ Orgasmic). Il parait que ça a un nom maintenant : l’eurocrunk, soit le mix entre eurodance et crunk (hmhmhpphhr ! – citons Youssoupha : A force de rapper sur ton crunk comme une petite tas’ viens pas faire le thug moi je fais toujours pas de dirty south). Mais faisons fi de ces vaines auto légitimations, Batards Sensibles est tout simplement une sacré réussite.

Hamé, Casey, Zone Libre – L’angle Mort (2009)

Les membres de La Rumeur sont occupés. Par leurs études, par les procès, par les side projects. Si ces derniers sont tous de l’acabit de L’angle Mort, ça promet.
Le concept est simple : rapper sur du rock (on avait déjà entrevu ce que ça pouvait donner sur le dernier album de La Rumeur). Car Zone Libre n’est autre que Noir Désir sans Cantat. On a donc ici droit aux textes/flows fantastiques de  Hamé (La Rumeur) et de Casey (éternel espoir du rap français qui devrait normalement exploser cette année) avec les guitares de Serge Tissot Gay. Ce qui peut rebuter les amateurs des deux genres au départ. Mais qui devient addictif au fil des écoutes. Rarement des lyrics ont eu autant d’impact (à écouter coute que coute « la chanson du mort vivant »). Rarement un side project n’avait été aussi réussi. Un très grand disque.

J’aimerais pour finir mentionner le superbe top de l’ABCDR su son (LE site hip hop français) : les 100 classiques du rap français.

Publicités
Comments
One Response to “Le Popop Européen”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] IV – BLACK IS BEAUTIFUL : (NU)SOUL, R’N'B et HIP HOP RICAIN MAINSTREAM, CONSCIENT ET EUROPEEN […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :