Tout un symbole… (bien triste journée de l’Europe)

Les images parlent d’elles même. Tout ça pour ça. Suite au premier « non » au Traité de Lisbonne par l’Irlande, je me pseudo indignais déjà (avec un joli langage bien propre sur soi).

Mais alors là, c’est franchement le bouquet. Et un peu plus d’une année, on vient de rendre l’UE moribonde. Il parait que c’est avant tout une affaire de symbole. Là pour le coup c’est réussi. Ca fait 5 ans qu’on en a des symboles :

– Non au traité constitutionnel de l’UE en mai (France) et juin (Pays Bas) en 2005. Personnellement, j’étais convaincu. Le non français a été mon premier vrai choc politique. Avec le recul, je me dis que je n’avais encore rien vu.

– Puis élaboration et signature du Traité de Lisbonne en 2007, comme si de rien n’était. Rejet de la part des Irlandais en 2008 puis acceptation en 2009. Comme si de rien n’était. Comme déni de démocratie, on a rarement vu mieux. Tout un symbole. Soit on ne faisait pas voter dès le départ (traité constitutionnel), soit on fait autre chose. Mais se foutre autant d’un scrutin, avec un tel aplomb, je n’arrive pas encore à l’assimiler :  deuxième choc.

– Tout ça pour ça : nomination de Van Rompuy, « au charisme d’une serpillière humide et l’apparence d’un petit employé de banque » (selon un Anglais pas vraiment europhile non plus) et surtout de la Baronne Catherine Ashton, à sa très grande surprise, pour venir compléter Barroso. Soit les parfaits candidats pour que l’UE devienne encore un peu moins sexy.  Il parait que c’était une opportunité unique de doter l’Europe d’une tête (d’un numéro de téléphone). Tout ça pour ça ??? Tout un symbole. Nommer des trompettes à la tête du bordel, c’était surtout laisser tranquille la France et l’Allemagne. Un tandem magnifique, reflet d’un choix a minima où on sciemment voulu diluer encore un peu plus l’UE, histoire d’être encore plus tranquille. C’est bien les gars, continuez dans le symbole.

– Et puis vint la Grèce. Depuis janvier que ça dure. Méchant Grecs bidons, vous devez mériter votre « aide ». Vous serez tout d’abord flagellés. Chacun ses raisons pour attendre 4 mois avant de faire quelque chose de concret. Le FMI et l’UE, magnanimes, cèdent finalement. 110 milliards, en contre partie de quelques « maigres ajustements ». Un joli parallèle est d’ailleurs fait depuis quelques jours avec la superbe crise argentine.Les méchants grecs l’ont bien mérité. Vivement qu’on flagelle les méchants Espagnols.

Le plus beau dans cette affaire ? Pas la solidarité européenne, faut pas pousser non plus. Mais encore un joli symbole : UE = FMI (= strauss kahn) = plan d’austérité.

L’Europe des symboles qu’on nous dit. L’Europe contre les nationalismes rampants. L’Europe pour l’unité des peuples. C’est désespérant (et c’est l’europhile qui parle). Et ça n’est apparemment pas fini.

Publicités
Comments
One Response to “Tout un symbole… (bien triste journée de l’Europe)”
  1. Je trouve ça bizarre qu’on parles autant, certainement de la Grèce, mais aussi de l’Espagne, l’Italie et le Portugal sans trop en parler de l’Irlande, a part pour dire que ça va pas trop bien.
    Par le moyenne du comptabilité complexe que j’aime appeler le « Economagic », aussi qu’une bonne vieux couche du connerie et du mensonge, on a réussi a rentre publique les énormes dettes privé des banques. Le magnifique casino de spéculation sur le construction, digne de l’état de Nevada, est belle et bien fini, et c’est le contribuable qui ramasse.

    On risque bien de suivi la Grèce, mais pour l’instant, il semble que quelqu’un veux garder le roue de roulette ouvert, mais comme ils disent à Los Vegas, ‘The House always wins !’;

    p.s. Jolie le nouveau décor!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :