Un top de la décennie musicale

Sommaire :

I – LE RETOUR DU ROCK
II – L’INDIE ROCK US : TRADITIONALISTESCRYPTO HIPPIES ET POST PSYCHÉDÉLIQUES
III – L’INDIE GLOBALISÉ
IV – BLACK IS BEAUTIFUL : (NU)SOUL, R’N’B et HIP HOP RICAIN MAINSTREAM, CONSCIENT ET EUROPEEN
V – UNE CHANSON FRANÇAISE ?
VI – ELECTRO ET AUTRES NAPPES PHRÉATIQUES
VII – LES GLORIEUX ANCIENS
VIII – AMERICANA, ALT ROCK, ALT COUNTRY, (indie) FOLK ET POP BAROQUE
XIX – QUELQUES DISQUES DE PLUS
X – LE GRAND TOP OBJECTIF
XI – LE GRAND TOP SUBJECTIF
LES TOPS DE 2004 2005 2006 2007 20082009
2010 – 2011

Les Compilations (clique sur l’image) :

.

.

.

.

.

Présentation :

Bon allez, disons le de but en blanc. 2 mastodontes viennent écraser mon top de tout leur poids. Toute la question a été de savoir si j’incluais ou non l’année 2000. Si oui, alors il n’était même pas utile de réfléchir à qui allait être en haut de mon top. Si non, les choses se corsaient. Finalement, après maints débats, j’ai décidé que oui. (de toute façon, les autres ont décidé pour moi, étant donné le nombre colossal de tops fait à l’occasion de la fin de la décennie)

En attendant, la tâche est ardue. En 10 ans de musique (quasi la moitié de ma vie aussi), difficile d’imaginer le nombre de disques sortis, écoutés, aimés, négligés. J’ai donc décidé dans un premier temps de classer les disques retenus par catégories, celles-ci étant censées illustrer les différentes phases qu’ont eues les musiques actuelles (puisque c’est la désignation officielle) de 2000 à 2009. Il y a eu des disques phares qui déclenchèrent une avalanche d’ersatz. Il y a eu des groupes importants qui ont engendré des petits frères un peu plus fades. Après les premières listes par genres, le but (et c’est là que c’est drôle) est de faire deux classements : un « objectif », où je classe les disques ayant apporté, à mon sens bien sur, une nouveauté significative à la musique actuelle (un apport novateur). L’autre totalement subjectif, de mauvaise foi, où je détaille les disques que j’ai préféré, pas parce qu’ils sont parfaits mais parce qu’ils m’ont touché, pour des raisons ou d’autres.

Je ne me suis pas fixé de limite de disque (j’aurais du), ni de limite de catégorie (j’aurais vraiment du). J’essayerai tout de même de ne sélectionner qu’un disque par groupe et de commenter brièvement chaque album (lourde tache).

Pourquoi ce top ?

Car Rob Gordon est mon héros et que je pratique l’exercice depuis 5 ans maintenant. Parce que j’aime ça, que ça m’éclate de me triturer l’esprit en m’imposant d’établir une hiérarchie aussi inutile que jouissive. Parce que ça permet de faire un état des lieux sur des disques peut être aujourd’hui oubliés mais qui ont été et qui resteront à mon avis des disques dont on parlera encore dans 10 ans (en tout cas pour ceux tout en haut du classement).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :